L’évolution psychologique de la personnalité

couverture

Auteur : Pierre Janet

Asin B078TKN6K9

Présentation : C’est parce que j’ai le sentiment, et je crois avoir fini par vous le faire partager, que l’étroitesse d’esprit et le rétrécissement dans les spécialités n’est jamais une bonne chose et que, surtout lorsqu’on s’occupe de psychologie, il a des effets déplorables. La psychologie, par la définition même de son objet, touche absolument à tout. Elle est universelle. Il y a des faits psychologiques partout. Il y en a aussi bien dans les ouvrages d’un littérateur que dans les études anatomiques sur un cerveau. Si vous ne voulez considérer que le littérateur, que le moraliste ou que l’anatomiste, vous restreignez la psychologie à une partie très étroite, et vous arrivez forcément à des erreurs. Il faudrait au contraire être capable de généralisation, il faudrait être universel pour s’occuper d’études psychologiques, car il faudrait savoir ce que tous les hommes ont pensé dans tous les domaines et de quelle manière ils ont pensé.
Extrait.