Le tarot divinatoire

couverture

Auteur : Papus

Asin B0723GN56P

Présentation : Les chercheurs contemporains s’occupant d’occultisme affectent un certain mépris pour les arts divinatoires.
Cependant l’étude des tempéraments ouvre la voie à de bien précieuses découvertes médicales, la Chiromancie donne des aperçus remarquables sur la physiologie du nerf grand sympathique qui préside à la construction des traits gravés dans la peau ; mais il n’est pas de source de recherches plus féconde que l’étude des Tarots. 
Tarot, Thora, Rota, Athor, cet ensemble de lames et de nombres est sans doute un des plus purs chefs-d’œuvre de l’Initiation antique et son étude a tenté bien des chercheurs.
Nous avons eu la chance il y a plus de vingt ans de retrouver la clef générale de construction du Tarot telle qu’elle était indiquée par Guillaume Postel et Eliphas Lévi, qui n’en avaient pas donné la construction. Cette construction, nous l’avons déterminée et de telle façon qu’elle répond, d’une part, intégralement au dessin de Postel, et qu’elle s’applique ensuite aux Arcanes Mineurs. Et c’est ici qu’il faut faire une remarque capitale. La plupart des Ecrivains occultistes modernes qui se sont occupés du Tarot, manifestent un amour intensif pour l’élude des Arcanes Majeurs et un mépris non moins intensif pour les recherches concernant les Arcanes Mineurs, d’où sont issus nos jeux de cartes.
Extrait de l’Introduction.