Le Taoïsme et les sociétés secrètes chinoises: suivi du Tao Te King

couverture

Auteur : A. de Pouvourville) Matgioi and Lao Tseu

Asin B01N8UPLN9

Présentation  : Albert de Pouvourville (Matgioi) est Issu d’une famille de tradition militaire, il participa à des expéditions françaises en Chine, et y occupa plusieurs fonctions militaires et administratives. Ses séjours prolongés au Tonkin et dans diverses provinces lui permirent de pénétrer l’esprit chinois. Il ne tarda pas à rencontrer un maître taoïste qui le prépara à recevoir l’initiation dans une société secrète chinoise, ce qui arriva peu après. Albert de Pouvourville prit alors le nom de Matgioi, « œil du jour ». Matgioi revint ensuite en Occident et entreprit de diffuser (dans la mesure où cela était possible) l’enseignement du taoïsme, à l’encontre des orientalistes. Il expose ainsi, notamment dans la Voie métaphysique et la Voie rationnelle, les doctrines taoïstes, au point de vue principiel comme dans leurs applications diverses. Il est également l’auteur de plusieurs études sur la Chine et sur les colons français en Asie.(source Wikipedia)