La cité grecque

couverture

Auteur : Gustave Glotz

Asin B077RYRXDX

Présentation : « Le double intérêt du livre que Gustave Glotz, par toute son œuvre antérieure, était si bien préparé à écrire, c’est, avec une science admirable, de suivre dans leur évolution, de préciser dans leurs caractères essentiels, de fouiller, en quelque sorte, dans le détail de leur mécanisme, les institutions grecques; et c’est de formuler ou de suggérer les idées générales que comporte un pareil sujet, d’inviter à la réflexion sociologique. 
Au souci du réalisme absolu il joint le don d’explication profonde.
Fustel de Coulanges expliquait merveilleusement il expliquait trop bien, trop simplement, avec une trop parfaite logique. Le respect de Glotz pour le « chef-d’œuvre» du maître n’empêche pas sa critique de s’exercer. Les sociétés humaines « ne sont pas des figures de géométrie, mais des êtres vivants » « le vrai est tou jours complexe, quand il s’agit d’hommes. qui peinent, qui luttent, qui obéissent à des besoins divers »
Extrait de l’avant-propos de Henri Berr.