Enseignement méthodique et pratique du jiu-jitsu

couverture

Auteur : A Buvat

Asin B01MDKDWWM

Résumé : Un manuel de jiu-jitsu du début du siècle. (1910).
L’éventail des prises ressemble à celui des styles dérivés d’ancien jujitsu (hapkido par exemple).
La description des prises est complétée par des indications :
– sur la différence de gabarit qui peut les rendre inopérante ;
– les contres ;
– la prise à faire en suite d’un mouvement contré.
Les prises sont démontrées en tenue de ville et en veste de spéciale sur tapis (préhension facilitée)

L’ensemble des prises comprend la plupart des prises utilisées en judo, aikido et hapkido
La ceinture est un bout de tissu comme celle que portaient les Japonais sur les vieilles photos, et qui faisait peut-être partie de leur sous-vêtement
L’auteur propose même d’utiliser une vieille veste ou de la confectionner soi-même
On est loin de toute l’organisation et du business des arts martiaux actuel.
Ce livre est un manuel plus complet que le mémento du même auteur qui est orienté sur l’arrestation de prévenu (pour des policiers)
Une des photos est assez drôle : l’auteur projette un partenaire, une cigarette aux lèvres ! … On est loin du maniérisme actuel, et on se rend compte de l’influence importante du Japon à cette époque. Celui-ci au début de l’ère Meiji, s’ouvrait au monde
Le Japon d’alors avait encore gardé beaucoup de traits d’une autrre époque (lire Bushido,Inazō Nitobe https://www.amazon.fr/dp/B0/B01IWB5E4K )