Un voyage d’été aux tropiques

couverture

Auteur : Lafcadio Hearn

Asin B01LWQ1EA9

Présentation : « …Un long steamer d’acier, étroit et gracieux, à deux mâts, à la cheminée orange, charge sa cargaison à l’embarcadère de la rivière de l’Est à New-York. Par les écoutilles béantes on aperçoit un monceau de barils; les treuils à vapeur grincent, tandis que le fret est descendu. Il fait une matinée de juillet, sans air, d’une chaleur accablante. Le pont du navire éveille l’idée de voyages passés et de voyages à venir. Sous les tentes blanches des fauteuils traînent çà et là, por- tant chacun un occupant qui fume en silence,… » ainsi commence le récit de Lafcadio Hearn. En 1889, le journal Harper’s Monthly où travaille Hearn, l’envoie comme correspondant aux Antilles.
Il restera deux ans à Saint-Pierre en Martinique
S’intéressant de près aux contes traditionnels martiniquais, il en recueillera un grand nombre et en publiera plusieurs.