Une esquisse de la Théosophie

Une esquisse de la ThéosophieAuteur: C.W. Leadbater
« Des siècles durant, les hommes ont discuté, argumenté, multiplié leurs recherches au sujet de certaines grandes vérités primordiales, telles que l’existence et la nature de Dieu, ses rapports avec l’humanité, le passé et l’avenir de celle-ci. Ils ont acquis sur ces points des convictions si radicalement différentes, des croyances qu’ils ont mutuellement attaquées et ridiculisées avec tant d’amertume et d’âpreté, que dans l’esprit des masses il a fini par s’ancrer solidement une opinion des plus simplistes : à savoir que, sur de telles questions, l’on ne peut obtenir aucune certitude et que tout se borne à de vagues théories, à des spéculations nébuleuses, du sein desquelles émerge de temps à autre quelque déduction fausse, tirée de prémisses mal posées. Et contre cette opinion des foules n’ont pu prévaloir les assertions nettes et précises — mais souvent incroyables aussi — des diverses religions positives.
Est-il nécessaire d’affirmer que cette croyance populaire — que l’on s’explique, d’ailleurs, — est absolument erronée ? Il existe des faits précis et certains ; il en existe beaucoup.
La Théosophie nous les présente, mais — au contraire des Religions — elle nous les présente comme des sujets d’étude et non comme des articles de foi. Elle n’est point, par elle-même, une religion ; elle est aux religions ce que leur étaient les anciennes philosophies. Elle ne les contredit pas, elle les explique. Elle rejette comme nécessairement indigne de la Divinité, comme opposé à la Divinité, ce que l’une ou l’autre de ces religions peut renfermer d’absurde et de déraisonnable ; mais ce qu’il y a de raisonnable dans leur ensemble ou dans l’une quelconque d’entre elles, la Théosophie le prend, l’explique et le commente, combinant les vérités particulières en un tout harmonieux.
 »
Extrait de l’introduction.
Acheter sur Amazon