Esprit et liberté

 Auteur: Nicolas Berdiaev
Ma philosophie appartient au type de la philosophie de l’existence (Existenzphilosophie). Ma conception philosophique du monde se distingue essentiellement de celle de Heidegger et de Jaspers et fut élaborée en dehors de tous les courants dont l’origine remonte à Kierkegaard. Mais j’ai toujours cru que la philosophie ne pouvait être qu’une philosophie de l’existence humaine, qui elle, n’appartient pas au monde des objets. Il y avait dans la pensée russe une tendance à élaborer une philosophie de l’existentiel ; elle était orientée vers l’être concret, vers l’existant. Toutefois comme il s’agit ici d’une philosophie de la religion et non pas d’une théorie de la connaissance ni d’une métaphysique, je préfère y employer le terme « vie », qui appartient à l’Evangile et qui est lié à la spiritualité, que le terme « existence ». On donne parfois au mot « vie » un sens biologique, et nous le trouvons même chez Bergson et Nietzsche, mais la philosophie de la vie a, pour moi, une source et une nourriture religieuse. Aussi se distingue-t-elle radicalement de celle que professent les penseurs contemporains, tout en ayant avec elle une ressemblance formelle. Je considère que le problème central est le problème religieux de l’homme, celui de l’anthropologie religieuse qui n’est pas posé, par exemple, chez Heidegger.
Nicolas Berdiaev.Acheter sur Amazon