Archives de catégorie : Socio

Aphorismes du temps présent

Aphorismes du temps présentAuteur: Gustave Le Bon
« Ce livre a pour but de condenser en aphorismes quelques-unes des idées disséminées dans mes divers ouvrages.
Grâce à sa forme brève, l’aphorisme impressionne l’esprit et se retient facilement. Il constitue, our ces raisons, un des plus sûrs moyens de perpétuer les pensées.
La plupart de nos vérités, c’est-à-dire des idées que nous nous faisons des choses, se présentent à l’esprit sous une forme concise. L’expérience humaine fut toujours synthétisée en proverbes et sentences, qui sont les aphorismes des peuples. L’homme pense par aphorismes et se guide avec des aphorismes. L’aphorisme le dispense de longuement réfléchir avant d’agir.
Ces avantages ne sont pas sans inconvénients. L’aphorisme représente en effet la conclusion d’une démonstration que le lecteur doit chercher. »
Acheter sur Amazon

Psychologie du socialisme

Psychologie du socialismeAuteur: Gustave Le Bon
Le socialisme n’a pas manqué d’apologistes pour écrire son histoire, d’économistes pour discuter ses dogmes, d’apôtres pour propager sa foi. Les psychologues en ont jusqu’ici dédaigné l’étude, n’y voyant qu’un de ces sujets imprécis et fuyants, comme la théologie ou la politique, qui ne peuvent prêter qu’à des discussions passionnées et stériles, auxquelles les esprits scientifiques répugnent.
Il semble cependant qu’une psychologie attentive puisse seule montrer la genèse des nouvelles doctrines et expliquer l’influence qu’elles exercent aussi bien dans les couches populaires que parmi un certain nombre d’esprits cultivés. Il faut plonger jusqu’aux racines profondes des événements dont on voit se dérouler le cours pour arriver à en comprendre la floraison.
… »
Gustave Le Bon
Acheter sur Amazon

Le socialisme

Le socialismeAuteur: Emile Durkheim
« Ce livre est le début d’une oeuvre qui n’a jamais été terminée. C’est la première partie d’une Histoire du socialisme, rédigée sous la forme de leçons. Le cours a été professé à Bordeaux, à la Faculté des Lettres, de novembre 1895 à mai 1896. »
Acheter sur Amazon

La barrière et le niveau

RodinAuteur:Edmond Goblot Goblot définit la bourgeoisie avant tout en termes de caractéristiques culturelles. La bourgeoisie est une réalité sociale en raison de sa cohésion culturelle. Afin de maintenir une supériorité qui la distingue des classes inférieures, et en l’absence de barrières légales, la bourgeoisie s’efforce de multiplier et de renouveler les moyens culturels qui la défendent de toute interpénétration.

Acheter sur Amazon

Leçons de sociologie

Leçons de sociologie Auteur:Emile Durkheim
Cours de sociologie dispensés à Bordeaux entre 1890 et 1900 par Emile Durkheim. « La physique des mœurs et du droit a pour objet l’étude des faits moraux et juridiques. Ces faits consistent en des règles de conduite sanctionnée. Le problème que se pose la science est de rechercher :

1° Comment ces règles se sont constituées historiquement, c’est-à-dire quelles sont les causes qui les ont suscitées et les fins utiles qu’elles remplissent.

2° La manière dont elles fonctionnent dans la société, c’est-à-dire dont elles sont appliquées par les individus. » Extrait de la premier leçon. Les leçons :
– la morale professionnelle,
– la morale civique (définition de l’état, rapport de l’état et de l’individu,L’état et l’individu. formes de l’état, la démocratie, la patrie);
– devoirs généraux indépendants de tout groupement ;
– Le droit de propriété ;
– droit contractuel ;
– morale contractuelle.

Acheter sur Amazon

Qu’est-ce qu’une nation ?

Qu'est-ce qu'une nation ? Auteur:Ernest Renan
Je me propose d’analyser avec vous une idée, claire en apparence, mais qui prête aux plus dangereux malentendus. Les formes de la société humaine sont des plus variées. Les grandes agglomérations d’hommes à la façon de la Chine, de l’Égypte, de la plus ancienne Babylonie ; ― la tribu à la façon des Hébreux, des Arabes ; ― la cité à la façon d’Athènes et de Sparte ; ― les réunions de pays divers à la manière de l’Empire carlovingien ; ― les communautés sans patrie, maintenues par le lien religieux, comme sont celles des israélites, des parsis ; ― les nations comme la France, l’Angleterre et la plupart des modernes autonomies européennes ; ― les confédérations à la façon de la Suisse, de l’Amérique ; ― des parentés comme celles que la race, ou plutôt la langue, établit entre les différentes branches de Germains, les différentes branches de Slaves ; ― voilà des modes de groupements qui tous existent, ou bien ont existé, et qu’on ne saurait confondre les uns avec les autres sans les plus sérieux inconvénients. À l’époque de la Révolution française, on croyait que les institutions de petites villes indépendantes, telles que Sparte et Rome, pouvaient s’appliquer à nos grandes nations de trente à quarante millions d’âmes. De nos jours, on commet une erreur plus grave : on confond la race avec la nation, et l’on attribue à des groupes ethnographiques ou plutôt linguistiques une souveraineté analogue à celle des peuples réellement existants. Tâchons d’arriver à quelque précision en ces questions difficiles, où la moindre confusion sur le sens des mots, à l’origine du raisonnement, peut produire à la fin les plus funestes erreurs. Ernest Renan
Acheter sur Amazon

Les règles de la méthode sociologique

Les règles de la méthode sociologique width=Auteur:Emile Durkheim
Les Règles de la méthode sociologique, constitue l’ouvrage où le projet sociologique de l’auteur, considéré comme le père de la sociologie française, apparaît clairement. Il cherche en effet à fonder la sociologie comme une science nouvelle et à l’établir institutionnellement. Il définit, dans ce live, les règles méthodologiques à suivre pour une étude sociologique.
Prix : 1,79 euros  Acheter sur Amazon